[Start-up ESIEA] Gatewatcher décroche la qualification ANSSI

Apr 09, 2019

Qui est Gatewatcher, la start-up tricolore de la cybersécurité qui monte ?

Article paru dans l'Usine Nouvelle le 4 avril 2019 

La start-up parisienne de 50 salariés, créée par Jacques de la RIVIERRE [ESIEA 2006] et Philippe GILLET [ESIEA 2005], l’un des deux fournisseurs de sondes de détection des cyberattaques à décrocher le label de l’agence française de cybersécurité. En janvier dernier, elle avait remporté le premier défi cyber organisé par le ministère des armées.

Parmi la centaine de start-up de la cybersécurité en France, Gatewatcher se distingue une nouvelle fois. Ce 4 avril, cette société d’une cinquantaine de salariés basée à Paris a obtenu le précieux label de sécurité de la part de l’ANSSI (agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information) pour sa sonde qui détecte les cyberattaques. Seul un autre fournisseur peut en dire autant, le groupe Thales qui revendique plus de 2 000 experts dans la cybersécurité. Le défi n’était pas gagné d’avance. Un autre poids lourd du secteur, la filiale spécialisée dans la cybersécurité d’Airbus, aurait jeté l’éponge du fait de la complexité technologique à développer un tel équipement.

"C’est une reconnaissance de l’expertise de la société. C’est le fruit de plus de quatre ans de recherche et développement", se félicite Jacques de la Rivière, PDG et cofondateur de GateWatcher avec Philippe GILLET, son directeur technique.

Plus d'articles sur Gatewatcher


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.